Evénements à venir

BEST OF DU FESTIVAL DE COURT MÉTRAGE DE CLERMONT FERRAND

Vendredi 27 Avril à 20h30 En présence de Laurent Guerrier  ( Délégué général du Festival du court métrage de Clermont Ferrand )

 

TELECHARGER LE PROGRAMME

 

 

MAI 68

Vendredi 4 Mai  à 20h30 séance débat en partenariat avec :Le cercle Condorcet

Mai 68  (1h35min) de Patrick Rotman

réalisé en 2008, pour la télévision. Les événements sont replacés dans le contexte historique mondial. Le film s'ouvre sur des images du festival pop de Monterey en 1967, embraye sur la Guerre du Vietnam, puis évoque le mouvement des Black Panthers, le Printemps de Prague et son anéantissement, la révolte des étudiants à Nanterre et Mai 68 à Paris, l'exécution de Che Guevara et les assassinats de Martin Luther King et de Robert Kennedy, …

Historien de formation, Patrick ROTMAN fait de la Guerre d'Algérie sa spécialité. On lui doit de nombreux documentaires dont : en 1992 : « La Guerre sans nom » ; en 2001 « L'Ennemi intime ». Il coécrit le scénario de « Nuit noire 17 octobre 1961 » (2005). Mais aussi : la Libération de la France dans « Eté 44 » ; l'Holocauste dans « Les Survivants » (2005) et « Mai 68 dans Mai 68, dix semaines qui ébranlèrent la France » (1998)

 

LES RÉSISTANTS DU TRAIN FANTÔME

Mardi 8 Mai à 18H00 en partenariat avec la ville déléguée de  Cran-Gevrier dans le cadre des commémorations du 8 mai 1945.

 Les resistants du train fantome

Le Train Fantôme ? L’un des derniers convois de déportés, qui a mis deux mois, depuis son premier départ de Toulouse, pour parvenir à Dachau, pendant l’été 1944. Au moment même où la France se libérait, où partout les gares étaient bombardées, les ponts de chemin de fer détruits, les voies ferrées sabotées. Dans ce train, entassés dans des wagons à bestiaux, près de 750 hommes et femmes, résistants de toutes les tendances, et de toutes origines, livrés par la police française aux occupants nazis. En majorité des immigrés, républicains espagnols, antifascistes italiens, Juifs de Pologne et d’Europe centrale, combattants venus de tous les pays d’Europe, engagés dans la Résistance pour contribuer à la libération de leur pays d’accueil. Aucun train de déportation n’a mis si longtemps à atteindre sa destination. Aucun, non plus, n’a compté autant d’évasions. Signe de la persistance, chez ces déportés, d’un formidable esprit de lutte et de résistance. Ce convoi, logiquement, n’aurait jamais dû parvenir à Dachau. Vingt fois, son trajet aurait dû être interrompu, ses prisonniers libérés. Et vingt fois, les obstacles ont été franchis…

 

UN JOUR CA IRA.

Mardi 15 Mai à 20H30 séance débat en présence de  Marie Cécile Marty (psychanalyste à Lyon , membre de l’ACF RA) en partenariat avec :  ACF RA (Association de la Cause Freudienne Rhone Alpes)

Un jour ca ira  (1h 30min) De Stan Zambeaux, Edouard Zambeaux

Djibi et Ange, deux adolescents à la rue, arrivent à l’Archipel, un centre d'hébergement d'urgence au cœur de Paris. Ils y affrontent des vents mauvais, des vents contraires, mais ils cherchent sans relâche le souffle d'air qui les emmènera ailleurs. Et c'est avec l'écriture et le chant qu’ils s’envolent… et nous emportent. Une plongée au coeur de l’Archipel, un centre qui propose une façon innovante d’accueillir les familles à la rue. 

 

 

 

 

ETRE PLUTÔT QU'AVOIR : A L'ECOLE AUTREMENT

Jeudi 17 Mai à 20h30 En présence de la réalisatrice Agnès Fouilleux.

Etre plutôt qu'avoir : à l'école autrement (1h 28min) 

Plus d’autonomie, de coopération, d’égalité, de relation avec les autres et avec la nature, voilà ce que proposent les pédagogies actives. Inventées il y a plus d’un siècle par des pionniers, Mo

ntessori et Freinet en tête, elles remettent en question un modèle dominant façonné par l’histoire.

Communication